Twitter devient diffuseur TV : pourquoi cette stratégie est vouée à l’échec

Article publié initialement sur MediaCulture.fr

twitter-social-tv-strategie-mediaculturefr

En proposant la diffusion d’évènements en direct, Twitter change de paradigme. Jusqu’alors plateforme qui permettait à d’autres de communiquer, Twitter cherche maintenant à attirer une audience en propre. Cette stratégie ne sert ni les usagers, ni ses partenaires.

Twitter poursuit sa stratégie de live streaming. Le site de microblogging vient en effet de conclure un nouvel accord pour diffuser trois émissions de Bloomberg.

Ceci fait suite à ses annonces récentes d’acquérir les droits de diffusion de gros évènements américains. En 2016, Twitter va diffuser en streaming 10 matches de football américain du jeudi soir, co-diffuser les conventions démocrates et républicaines, et négocierait aussi avec la NBA et la MLS (football)…

Lire la suite

Publicités

Pourquoi on ne pourra pas copier-coller le succès du programmatique en télé

La (ou le, selon la personne avec qui vous en parlez) programmatique à la télévision, c’est à dire l’accès à l’écran TV pour y diffuser des contenus publicitaires achetées ou diffusées en mode programmatique. La programmatique, c’est l’automatisation de l’achat d’espace grâce à un algorithme entièrement pilotable par l’agence / l’annonceur.

Cela permet donc de monétiser des programmes de télévision de manière très ciblée, en temps réel ; à la manière de ce qui se fait depuis longtemps sur le web (Real Time Bidding comme Google Adwords ou programmatique web)

Pour l’instant le programmatique en télé ne peut que concerner la télévision en streaming (télévision de rattrapage) ou plus largement la Vidéo à la demande. Les moyens de récolter des données sur les téléspectateurs en télévision “linéaire” sont encore techniquement limités. C’est donc une nouvelle fois par l’ordinateur ou télévision connectée (la connexion, vos cookies…) qu’on saura qui est le spectateur à un moment T.

Les freins à la programmatique en télé sont donc double :

1/ Le ciblage n’est pas réellement possible sur la télévision dite linéaire. Il faudrait qualifier les cibles… Pas simple du tout, long, cher.
Aujourd’hui les données disponibles appartiennent aux opérateurs (box ou OTT). De plus, le Programmatique TV soulève des questions juridiques, en particulier sur la protection des données personnelles. Comment anonymiser les données ?
2/ L’offre. Là où il y avait pléthore d’espaces publicitaires disponibles (inventaire) et invendus sur le web, on n’en est pas là en télévision. La programmatique en télévision pourrait s’appliquer à des créneaux horaires à plus faible audience, comme le milieu de matinée, le début d’après midi. D’autant qu’on connait plutôt bien le téléspectateur de ces créneaux, ce qui aiderait au ciblage.

Les régies télé y viennent et nul doute que ce sera rapidement une panacée. J’imagine avec quelle facilité on pourra vendre et analyser de VRAIES campagnes cross media…
Mais pour le moment, on va continuer de vendre du GRP en télé et on laissera les CPM, CPC, CPL, CPO, etc. au web.

Pourquoi les adblocks sont-ils une bonne nouvelle pour les Marketeurs ?

Ces derniers mois, les nouvelles dans l’industrie de la pub en ligne sont pour le moins moroses. Les modules de blocage de publicité sont à l’honneur depuis une grosse année. Chaque semaine, une nouvelle étude nous apprend l’accroissement des installations de ces add-on ou applications partout dans le monde.

Ces dernières semaines en particulier, on apprend qu’iOS 9, le nouveau système d’exploitation iPhone et iPad d’Apple, comprend une fonctionnalité de blocage de publicité.

Dans le même temps, c’est Eyeo, l’éditeur de l’application Adblock Plus, qui annonce qu’il va proposer un navigateur “anti-pub” sur mobile.

Et pourtant, il faut y voir si non de bonnes nouvelles, en tout cas de nouvelles opportunités.

Lire la suite

L’indispensable Calendrier Editorial, et comment bien le faire ?

Calendrier éditorial Sarah Berthault

Exemple de Calendrier éditorial

POURQUOI ?

Le calendrier éditorial va vous permettre d’avoir une vue d’ensemble des sujets que vous souhaitez aborder. Il vous permet de vérifier (et optimiser le cas échéant) la cohérence de votre stratégie de contenu avec vos objectifs marketing.

Il vous permet d’organiser à la fois votre production de contenus et leur diffusion.

Le calendrier éditorial va vous éviter d’inonder vos internautes / vos fans, de contenus en vrac.

Il encourage le référencement sur des mots clés ou des thématiques que vous avez définis.

Lire la suite

Les 5 étapes clés pour bâtir une stratégie de contenu



Ce dont nous avons besoin est d’interactivité et d’engagement.
Pourquoi pas une vidéo du Ministre expliquant la nouvelle politique ?


Vous souhaitez produire du contenu pour votre entreprise et vous ne savez pas par où commencer ? Que vous pensiez à des articles, des vidéos, des sites web ou encore des applications mobiles, je vous propose 5 étapes qui devraient vous permettre d’y voir clair au moment de vous lancer.

1. L’analyse Marketing

L’analyse marketing doit avant tout vous permettre d’identifier vos cibles (Cibles prioritaires, cibles secondaires).

Avec l’aide d’outils classiques comme le Marketing Mix ou le SWOT, vous bénéficiez d’une vision suffisamment claire de votre position dans votre secteur et ce qui vous différencie de vos concurrents.

2. Définir vos objectifs

Vous ne pouvez pas tout vouloir en même temps : Augmenter votre notoriété, accroitre votre audience, vos ventes, repositionner une marque, améliorer la fidélité, … Il va falloir choisir.

Lire la suite