Le contenu à la demande : l’avenir ?

La presse papier va mal. Cette même presse sur le web est en grosse difficulté. Bagarre des modèles : payant, gratuit, les deux à la fois… Comment sauver la presse ?

Même question pour la vidéo en ligne. Les faibles revenus liés au display ne permettent pas de supporter les couts de production d’un contenu vidéo. Même le grand Youtube ne gagne pas encore sa vie…

On voit ces derniers mois pointer une proposition pour aider ces business, c’est le contenu à la demande (content on demand). C’est ce que fait la société Demand Media, dont le chiffre d’affaires 2009 est estimé entre 200 et 300 millions de dollars. Tout tient à un algorithme (qui a dit « Comme Google ? ») qui croisera les termes les plus recherchés, les mots-clés que les annonceurs s’arrachent, l’existence de contenus qui s’y rapportent, etc. Cela donne une liste de thématiques qui sera proposée à des journalistes free-lance afin qu’ils produisent du contenu (texte ou vidéo) qui sera publié ou vendu à d’autres sites.

C’est aussi vers cela que se dirige AOL, d’après une déclaration de son CEO Tim Armstrong (qui a dit « un ancien de Google » ?). Dans ce cas, ça ressemble plus à une place des marchés de contenus, mais le principe est le même : repérer les thématiques porteuses, tant en potentiel d’audience qu’en potentiel commercial, et être le premier à en traiter.

Sarah Berthault

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s