Laissons le pouvoir au spectateur !

Là, c’est Kevin Spacey qui le dit, au nom de Netflix et de leur série commune House Of Cards :
Les 20 épisodes étaient disponibles au même moment et le spectateur peut les regarder quand il veut, autant qu’il veut.
Le début d’un nouveau modèle de distribution, fortement inspiré par la consommation vidéo web.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s