[Brand Content]: La Maaf en prime-time sur Direct 8

 

Jeudi soir sur Direct 8, Brand content Maafpeut-être ajouteront-ils le fameux “Je l’aurai un jour, je l’aurai”, les candidats malheureux au titre de champion de France des râleurs ?

Voici un cas de Brand Content intéressant, puisque le championnat de France des râleurs est organisé par Maaf depuis 2010. Cette année, le palmarès des plus gros bougons, soumis au vote des internautes, sera révélé dans une émission télé, en prime-time.

Une belle visibilité pour cette opération qui avait assez peu fait parler d’elle l’an dernier, où seule une page Youtube promouvait les participations des internautes.

Première expérience de Play Along en France avec Endemol et TF1 Publicité

Procter&Gamble est le partenaire de la première expérience de Play Along en France avec Endemol et TF1 Publicité.
Money Drop - TF1

Il s’agit pour le téléspectateur du programme « Money Drop » sur TF1 de jouer via Internet en simultané avec le programme télévisé.

Rendez-vous dès le 1er Aout à 19h sur TF1.

En savoir plus sur l’opération

Tendances Cross Media et Brand Content

Bleus, du Beau Brand Content

« Bleus » est un documentaire de 52 minutes produit par Endemol et diffusé depuis quelques semaines et encore pour quelques autres sur Canal+ et Canal+ Sport. Il retrace les grands moments d’émotions que nous avons tous vécu grâce ou à cause de l’équipe de France de football : la joie de la victoire en 1984, la déception du fameux France-RFA 1982, la surprise de l’élimination en 1993, ou encore la ferveur de 1998… tout y passe. Ces évènements sont remis en perspective par des artistes (Kool Shen, Ramzy…) ou des sportifs (Zidane, Teddy Riner, Tsonga, etc).

Adidas est le partenaire de ce programme, sur le web on peut retrouver des contenus additionnels ici ou . Du Brand Content 360 (transmédia ? Cross Media ? Tout ça à la fois ?)

Un dispositif de communication hors norme accompagne le programme :
– la puissance d’un diffuseur TV et web : Canal+, Canal+ Sport et canalplus.fr,
– le savoir-faire d’Endemol, via son label Extra Box spécialiste du contenu sur mesure pour les marques
– une agence Blue AM (filiale d’Aegis Média France), deux acteurs majeurs de l’Internet, Facebook et Youtube
– et des contenus de marques inédits et exclusifs pour un partenaire d’exception : adidas !

C’est un beau contenu qui vient rappeler qu’il s’est en passé des choses avec ce maillot Adidas… et que l’on peut encore voir en intégralité sur canalplus.fr

————- EDIT 16/11 ———-
BLEUS, diffusé dimanche 15 novembre en clair sur canal+ à 18h20, a réuni près de 2 millions de téléspectateurs ! C’est +13% par rapport à la moyenne de la case. Bravo à tous.

Les nouveaux modes de distribution des séries télé

Depuis quelques jours, c’est la rentrée des grandes séries télé américaines. Chaque année, pour gagner les dizièmes de part d’audience qui font la différence sur leurs voisins, les studios essaient d’innover. La première préoccupation est de fidéliser le téléspectateur pendant la trève estivale, la seconde est éventuellement de faire grossir encore un peu plus la franchise, la marque (la marque Mentalist ou Dr. House…).

On a pu voir ces dernières années les Bandes-Dessinées d’épisodes « inédits » de Heroes, la websérie The Dharma Initiative dérivée de Lost qui fournit des infos afférentes à la série, ou des documents web pour mieux comprendre la série Lost, encore elle, Joss Whedon, lui, avait proposé Dollplay un mini ARG prequel de sa série Dollhouse, etc.

Cette année, la websérie, c’est dépassé.

NBC et Sony Pictures ont lancé il y a quelques jours un Twittersode, juste avant le premier épisode de la nouvelle saison de leur série Community. 80 tweets échangés par les comptes Twitter des personnages en introduction de l’épisode télé qui commençait aussitôt les tweets échangés. Pas sure que cette opération ait connu un gros succès, les personnages comptant au mieux 10 000 abonnés.

La Fox n’est pas en reste côté innovation puisque cette année elle a fait diffuser un inédit de sa série lonestar sur l’iPad via l’application du magazine Vanity Fair.

Enfin, en Angleterre, la BBC proposait un dispositif de télé-réalité pour donner un coup de fouet à sa série Eastenders : les téléspectateurs devaient choisir la fin de l’épisode parmi 10 possibles. Une très forte hausse d’audience à la clé : plus de 16 millions de téléspectateurs, et un coup de jeune à cette série qui a plus de 30 ans.

Twitter, iPad, interactivité, etc. La télévision s’appuie sur les nouveaux modes de communication, les nouveaux supports et semblent bien ainsi colmater les fuites d’audience.

Les consoles font de la Télé

Les consoles distribuent des programmes tv via le web

Ça fait quelques années que les constructeurs de consoles investissent doucement dans le contenu. Notamment Microsoft qui pouvait faire du multi-support en proposant du contenu à ses clients X-box, ses quelques clients Zune ou ses internautes MSN. C’était le cas de webséries comme The Guild, Kirill ou Cinémash. La X-Box 360 intègre du wifi et permet donc des (inter)actions web dans le salon (voir article Les consoles entrent en jeu) !
Microsoft est allé plus loin ces dernières semaines avec Bright Fall, sorte d’Antérieur (prequel en anglicisme) au jeu vidéo Alan Wake. Six très beaux webisodes pour planter le décor.

Nintendo aussi a intégré du wifi à sa console Nintendo DS, et permet de télécharger des contenus ou de communiquer avec les consoles à proximité. C’est aussi le cas de Sony, puisque la PSP permet d’accéder aux contenus du « support-mère » qu’est la Playstation 3.

Toutes ces innovations encouragent le jeu multi-joueurs et les échanges via les réseaux sociaux. A présent les vrais joueurs, hard core gamers, sont eux aussi concernés par le social gaming.

Les fabricants de consoles et les éditeurs de jeu vont encore plus loin : imbriquer programme télé et jeux vidéo. C’est le cas de The Tester, proposé par Sony. Il s’agit d’un programme de télé-réalité dont les candidats doivent remporter des épreuves liés à l’univers du jeu vidéo, permettant au grand vainqueur de devenir Testeur de jeux pour Sony…

Encore mieux, un programme dérivé du jeu Mixed Martial Arts, un fameux jeu de combat développé par Electronic Arts. Pour encourager le jeu en réseau, des agents sportifs sont chargés de superviser les combats virtuels pour repérer les meilleurs combattants/joueurs. Un évènement sportif « virtuel » est organisé et les combats retransmis via les consoles dans le monde entier.

Tous ces nouveaux dispositifs sont autant de stratégies de CRM qui visent à fidéliser les joueurs. Si le cinéma s’est inspiré des jeux vidéos ces dernières année, il est probable que l’industrie du jeu vidéo penche de plus en plus vers la télé, et que très vite ce ne soit plus une stratégie mais un nouveau genre.

Sarah Berthault

Articles liés : Les consoles entrent en jeu (janv. 2010)

« L’engagement » dans le contenu ? L’exemple Glee

Glee est la série US du moment : des audiences au sommet , des produits dérivés qui s’arrachent et c’est aussi le programme télé le plus twitté (devant même American Idol). Les spectateurs adorent la série, mais surtout adorent en parler. Et ce phénomène est encouragé par le diffuseur, ici la Fox, depuis le début.

Dès le lancement de la série, des Pages Fan des principaux personnages étaient créés sur Facebook. Mais ils n’ont pas simplement le mérite d’exister, ils sont actifs ! Ils mettent leur statut à jour, proposent du contenu bonus, etc. Je recommande en particulier le profil de Sue Sylvester, qui est parfaitement à l’image du personnage dans la série.

Du contenu bonus également sur le site de la chaine : les chansons, les clips, les coulisses, etc.

Moins classique dans le monde de la série télé, les auditions sur Myspace (Fox !) pour 3 nouveaux rôles de la saison 2.

La chaine fait le maximum pour que les spectateurs s’approprient la série. Au delà de l’histoire (les loosers du lycée forment un groupe de chant), au delà du cast (une jolie blonde populaire, une jolie brune timide, un handicapé, un sportif, une noire, une asiatique, une grosse, un moche, un beau gosse…), les producteurs en font toujours plus pour que chacun puisse dire « Glee, c’est moi« , et surtout le dire sur le web via les réseaux sociaux.

Dernier cadeau en date pour les fans, le super lecteur vidéo : des flux facebook et twitter pendant la lecture de la vidéo, des liens vers les bios des personnages, possibilité d’acheter directement sur iTunes les chansons que l’internaute entend, etc.

Ce player est accessible en cliquant sur une vignette « super fan ». Et en plus, ils flattent l’internaute !