Une émission de télé-réalité diffusée uniquement sur les réseaux sociaux

Il s’agit de @Summer Break, qui sera diffusée sur les plateformes sociales comme Twitter, Instagram, Tumblr, YouTube ou Vine.

Le principe ?
Les prime-time ou quotidiennes de 40 à 120 minutes, c’est terminé. A la place, un flux d’infos continu jour et nuit sur Twitter / Facebook, et un épisode (webisode) d’une minute quotidien, sur Youtube. Des photos en pagaille sur les autres réseaux sociaux.

C’est AT&T qui finance ce programme dont le budget tournerait autour des 5 millions de dollars.

Pas d’enfermement. On va suivre des ados pendant leur vacances d’été, entre autre aussi via leurs propres comptes Twitter.

Es-ce que ça veut dire que c’est le début de la fin de la télé ? Je ne crois pas. C’est une réponse de marketeux à la problématique suivante : AT&T veut toucher une cible jeune. Et où trouver les 12-20 ans ?

Golden Moustache, le CollegeHumor français

Quel succès, et quelle rapidité ! Depuis son lancement en novembre 2012, cette plateforme de vidéos humoristiques totalise près de 27 millions de vidéos vues !

En réunissant des humoristes français émergents (Yacine et Dedo du Jamel Comedy Club) ou des comédiens venus du web (La Michauré), Golden Moustache réussit à séduire et faire rire les internautes français.

Lire la suite

“Petits Cadeaux entre amis” Brand Content d’or

Je suis très fière puisque “Petits cadeaux entre amis” a remporté le Brand Content d’or lors du Grand Prix du Brand Content le 29 mars dernier, dans la catégorie Commerce/Distribution.

                                             Brand content dor Grand prix

C’est mon 2ème prix en 2 ans et le 3ème en 4 ans pour Extra Box ! Après Bleus pour Adidas (Brand Content d’Or catégorie Textile/habillement), cette récompense assoit la reconnaissance d’Extra Box sur le marché des agences et des annonceurs, dans les développements qu’elle entreprend sur le Brand Content. Et cela vient récompenser la gestion d’un projet de Brand Content sur une année entière pour les équipes de PriceMinister et les miennes.

Regardez ici l’étude de cas du dispositif que nous avons imaginé et mis en place pour nos clients PriceMinister et So Colissimo.

A noter que “Petits Cadeaux entre amis” avait déjà été nommé aux Favor’i, les Oscars du e-commerce organisés par la Fevad, dans la catégorie Meilleure campagne de communication.

Bravo à toute l’équipe Extra Box chez Endemol ! Et un grand merci aux équipes Marketing de PriceMinister et de Colissimo.

La semaine des webséries de marques

Cette semaine, ce sont 3 webséries de marques que je vous propose de découvrir. Les deux premières prennent vie essentiellement sur Facebook.

Roger & roger

– C’est le cas de Bienvenue chez Roger & Roger Inc. pour Page Talent, le service de placement de stagiaires de Michael Page. La websérie vous propose d’entrer dans les coulisses “d’un stage qui ne rime à rien”. Un jeu concours est organisé sur lapage Facebook de l’opération. Cette opération est l’œuvre de l’agence digitale Communicas.

– La websérie Geek You Up pour Voyages-SNCF.com (VSC) s’adresse aux jeunes technophiles, une fois par mois. Là aussi, on retrouve une page Facebookdédiée avec des jeux-concours et des news ‘Geek’. Le dispositif est imaginé par l’agence Pixel.

Nivea webserie

– Enfin, du coaching cosmétique avec la websérie “En tête à tête avec… moi” pour Nivéa. Victor, l’expert beauté guide Sophie, mais aussi toutes les webspectatrices, en proposant un diagnostic et un programme de coaching…

Un dispositif social produit pour Priceminister par Endemol

Découvrez “Petits Cadeaux Entre Amis”, une websérie humoristique et participative écrite par Florian Gazan et interprétée par Max Boublil. Conçu et produit par Extra Box, ce dispositif est parrainé par PriceMinister et So Colissimo.

Le comédien et humoriste Max Boublil est le héros de « Petits Cadeaux Entre Amis », une websérie humoristique qui place l’internaute au centre du programme.

A plusieurs reprises dans l’année, à l’occasion d’événements prétextes à cadeaux, Max interprète un sketch inédit (écrit avec Florian Gazan) dans lequel il explique sa situation –forcément « spéciale »- et le type de cadeau qu’il a besoin d’offrir.

Les internautes sont alors invités par Max Boublil à poster sur la page Facebook de l’opération une idée de cadeau idéale pour cette situation très spéciale.

Chaque participant peut illustrer son idée en vidéo (ou en photo) et  démontrer ses talents de vendeur pour que sa vidéo recueille un maximum de votes.

L’auteur de la vidéo qui aura réuni le plus de votes, se verra acheter son cadeau 1000 euros par Max. Tous pourront ensuite visionner sur la page FaceBook le sketch final de Max recevant son cadeau.

Pour le premier épisode, Max cherche un cadeau de fête des mères pour faire passer un message à la mère de son pote…

[EDIT] : Petits Cadeaux entre Amis a remporté un Brand Content d’or le 29 mars 2012 dernier au Grand Prix du Brand Content.

> l’étude de cas !!

Ben Stiller produira un programme web pour Yahoo

Ben StillerBen Stiller va produire et réaliser un programme 100% web pour Yahoo, dans lequel il mettra en scène ses parents Jerry Stiller (le Franck -père de George- Constanza de Seinfeld) and Anne Meara.

Il s’agirait pour ces derniers de réagir à des évènements qui font l’actualité.

Ce programme est prévu pour la rentrée sur le portail américain.

Ce programme vient renforcer Yahoo dans sa stratégie de contenus vidéo originaux, après de nombreux programmes comme TV in a Flash, What’s so Funny ? , Spotlight to Night Light, Primetime in No Time, TechTicker, Sports Minute ou plus récemment Who Knew?.

L’émergence des web docus

Les webdocus ou web docs. Des termes que vous avez sans doute déjà entendu, sans forcément savoir ce qui se cache derrière. Ce n’est pas du tout nouveau, mais c’est un genre qui se popularise, en particulier ces derniers mois.

Le webdoc, est un documentaire écrit pour une diffusion web. C’est-à-dire qu’il intègre les différents médias que propose l’internet (photos, sons, animations, vidéos, textes) et de plus en plus l’interactivité que suppose un tel support (participation du spectateur).

Si le genre a tendance à se populariser, c’est entre autre grâce à Arte.tv qui a lancé sa plateforme de webdocumentaires en février et qui propose des webdocs de grande qualité depuis des mois, voire plus. L’un des premiers concernait James Ellroy, puis il y a eu le fameux « Gaza Sderot : la vie malgré tout », suivi du second volet « Havana Miami : les temps changent ».  Il y a eu également le très bon « Afrique : 50 ans d’indépendance ».

Dernièrement, c’est Prison Valley qui fait le buzz, produit par Upian et Arte. Ce webdoc sur l’industrie carcérale bénéficie d’une excellente campagne de promotion et le bouche à oreille électronique est sans doute justifié.

Ailleurs, on peut noter les webdocs proposés par France 5, qui avait soutenu les Portraits d’un nouveau monde ; Canal+ propose une intéressante enquête interactive avec « Challenge : le procès du pétrole en Amazonie » ; RFI et France 24 avait proposé A la conquête de la Lune à l’occasion de l’anniversaire des premiers pas de l’homme là-haut ; on pourrait encore citer lemonde.fr qui, fin 2008, avait diffusé Voyage au bout du charbon sur les mineurs chinois, et remporté le Grand Prix du webdocumentaire Visa pour l’image avec Le corps incarcéré.

Il y en a eu d’autres et bien d’autres viendront. Le webdocu est exactement le type de contenu intéressant à consommer sur des outils comme l’iPad. Les œuvres citées précédemment devraient inspirer les journalistes à cette nouvelle forme d’écriture.