Les 5 étapes clé de la Stratégie Social Media

Vous êtes, ou non, un as du plan Marketing. Vous vous êtes déjà lancé, ou pas encore, dans une stratégie de contenus. Vous pensez maintenant qu’il est temps de professionnaliser votre approche des réseaux sociaux, et vous ne savez pas par où commencer.

Vous avez raison, chaque action entreprise sur les réseaux sociaux devrait résulter d’un plan “Marketing Social”, en tout cas d’une stratégie sociale réfléchie. Chaque Tweet, réponse, J’aime, commentaire, photo devraient suivre un plan et contribuer à atteindre des objectifs fixés à l’avance.

Comme beaucoup de choses, cela devient facile dès lors que le travail est bien fait en amont.

Qu’est ce qu’une stratégie Social Media ? Il s’agit de synthétiser vos objectifs sur les medias sociaux et les moyens de les atteindre. Plus vous serez précis, plus le déploiement de cette stratégie sera efficace.

Lire la suite

Publicités

Breaking Bad, ou la mort de la stratégie de l’exclusivité

Une audience moyenne très loin du pic de fin

Le dernier épisode de la série culte Breaking Bad a été diffusé dimanche aux Etats-Unis, par la chaine AMC. Il a été vu par plus de 10 millions de téléspectateurs.

Breaking Bad est une série unanimement reconnue pour ses nombreuses qualités, notamment de Story Telling, et a reçu plus que sa part de récompenses. Pourtant si on se penche sur les chiffres uniquement, on aurait du mal à le croire :

Saison 1

Saison 2

Saison 3

Saison 4

Nbre moyen de téléspectateurs

1,2 M

1,3 M

1,5 M

1,9 M

On constate effectivement que la série est de plus en plus suivie au fil des années… Mais on reste loin des 10,3 millions de téléspectateurs finaux. La cinquième et dernière saison était divisée en 2 parties. Le dernier épisode de la 1ère partie a battu un record avec 2,98 Millions de téléspectateurs. 50% de plus que la moyenne de la saison précédente.

Lorsque la série reprend, avec le lancement de la partie 2, ce sont 5,9 Millions de téléspectateurs qui sont au rendez-vous ! Jusqu’à atteindre les plus de 10 millions donc pour l’épisode final. Qu’est-ce qui s’est passé en l’espace de quelques mois, de quelques épisodes ?


La clé : une diffusion multi canal

Il faut voir d’encore plus haut. Ce qui s’est passé
+ c’est 4 ans d’accès à la série via Netflix.
+ C’est un deal de syndication avec Sundance Channel qui rediffusa les 4 précédentes saisons de la série à partir de Mars dernier.
= C’est 4 ans d’excellent bouche à oreille associé à la disponibilité de la série (c’est à dire la possibilité pour les oreilles de « rattraper » ce que les bouches leur conseillaient).

Enfonçage de porte ouverte : la consommation de la télévision a changé. Mais l’a-t-on compris en France ?
De ce côté de l’Atlantique, on mise sur l’exclusivité : « Cette série, le seul endroit où vous pouvez la voir c’est chez nous. Le seul moment où vous pourrez la voir, ce sera demain (et avec de la chance pendant 7 jours en rattrapage…) ». C’est la stratégie de la rareté contre la stratégie de la distribution maximale.

Les décideurs au sein de nos diffuseurs sont trop accrocs à la guillotine Médiamétrie. Parmi les séries françaises qui connaissent un grand succès, on retrouve beaucoup de séries de Canal+ (Engrenages, Mafiosa, Bracquo, Borgia, …). Ce n’est pas un hasard : la chaine n’est pas dépendante des recettes publicitaires et pratique la multi-(re)diffusion.
Avec l’émergence de nouvelles chaines et des nouveaux écrans, la concurrence de l’attention a changé. Et il me semble que celui qui gagne, c’est celui qui occupe le terrain.

Les nouveaux modes de distribution des séries télé

Depuis quelques jours, c’est la rentrée des grandes séries télé américaines. Chaque année, pour gagner les dizièmes de part d’audience qui font la différence sur leurs voisins, les studios essaient d’innover. La première préoccupation est de fidéliser le téléspectateur pendant la trève estivale, la seconde est éventuellement de faire grossir encore un peu plus la franchise, la marque (la marque Mentalist ou Dr. House…).

On a pu voir ces dernières années les Bandes-Dessinées d’épisodes « inédits » de Heroes, la websérie The Dharma Initiative dérivée de Lost qui fournit des infos afférentes à la série, ou des documents web pour mieux comprendre la série Lost, encore elle, Joss Whedon, lui, avait proposé Dollplay un mini ARG prequel de sa série Dollhouse, etc.

Cette année, la websérie, c’est dépassé.

NBC et Sony Pictures ont lancé il y a quelques jours un Twittersode, juste avant le premier épisode de la nouvelle saison de leur série Community. 80 tweets échangés par les comptes Twitter des personnages en introduction de l’épisode télé qui commençait aussitôt les tweets échangés. Pas sure que cette opération ait connu un gros succès, les personnages comptant au mieux 10 000 abonnés.

La Fox n’est pas en reste côté innovation puisque cette année elle a fait diffuser un inédit de sa série lonestar sur l’iPad via l’application du magazine Vanity Fair.

Enfin, en Angleterre, la BBC proposait un dispositif de télé-réalité pour donner un coup de fouet à sa série Eastenders : les téléspectateurs devaient choisir la fin de l’épisode parmi 10 possibles. Une très forte hausse d’audience à la clé : plus de 16 millions de téléspectateurs, et un coup de jeune à cette série qui a plus de 30 ans.

Twitter, iPad, interactivité, etc. La télévision s’appuie sur les nouveaux modes de communication, les nouveaux supports et semblent bien ainsi colmater les fuites d’audience.